French in the city

Ecrit par stream sur . Publié dans Divertissements/Téléréalité, Emissions TV

Saisons :

Saison 2018

french_in_the_city_replay

Synopsis :Des Français expatriés récemment ou depuis plusieurs années dans différentes villes mythiques à travers le monde racontent ce qui les rend magiques et uniques à leurs yeux.

Périodicité : Hebdomadaire
Présentation par : David Ginola
Gain :
Genre : Magazine de société, Reportage, Enquête, Société, Tourisme, Voyage/Découverte
Durée : 43min 55s
Nationalité : France Titre original : French in the city
Date de première diffusion : 15 Septembre 2018


Saison (2018)

Emission du 20 Octobre 2018 :

Streaming :Lien 01 OU Lien 02 Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Emission du 13 Octobre 2018 :

Streaming :Lien 01 OU Lien 02 Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Emission du 06 Octobre 2018 :

Streaming :Lien 01 OU Lien 02 Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Emission du 29 Septembre 2018 :

Streaming :Lien 01 OU Lien 02 Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Emission du 22 Septembre 2018 :

Streaming :Lien 01 OU Lien 02 Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Emission du 15 Septembre 2018 :

Streaming :Lien 01 OU Lien 02 Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02


Buzz / info : David Ginola sur M6 : «French in the city, un très grand pas en avant pour moi»

L’ex-footballeur, visage de M6 depuis deux ans, présente ce samedi à 18h40 «French in the city», sa nouvelle émission consacrée aux expatriés français.

David Ginola le touche-à-tout. Après les soirées foot, « la France a un incroyable talent » ou « Audition secrète », le voilà aux commandes d’un nouveau magazine. Son concept ? Faire découvrir par un reportage de 45 minutes la vie des expatriés dans le monde. Première ce samedi soir à Tokyo.

Pourquoi vous intéresser aux Français qui vivent à l’étranger ?

DAVID GINOLA. Parce qu’il y en a de plus en plus ! Ils tentent une aventure. Pour certains, c’est une réussite, pour d’autres, non. C’est un appel au voyage. On se pose souvent la question : « Je partirai bien mais j’ai peur. » Là, on veut donner la possibilité de se dire : « C’est possible, certains y arrivent ». On va donc faire un tour complet des villes du monde à travers les yeux des Français qui y sont installés.

Cette première à Tokyo montre notamment le succès de chefs cuisiniers français qui y vivent. Vous voulez valoriser la France ?

C’est mettre en avant le fait que les talents français s’exportent bien. Le Français est apprécié sur tous les continents. On a choisi Tokyo car on voulait démarrer avec quelque chose de radicalement différent. Ça tranche ! Tokyo, c’est très loin, c’est un changement radical de vie. On y voit notamment la vie de couples mixtes et c’est assez incroyable !

Que nous apprennent les changements de vie de ces expatriés ?

On se rend compte du cheminement pour s’installer à l’étranger, des difficultés du quotidien auxquelles il faut faire face. Tout le monde pense à voyager. Mais entre partir quelques jours à l’étranger et s’installer pour y vivre, on est à des années-lumière ! Il faut passer ce cap. Faire preuve d’abnégation, se serrer les coudes. Quand on décide de partir, il n’y a pas que du positif. On veut vraiment montrer un visage assez juste de ce que représente un départ à l’étranger. Il y a des success stories, mais on ne va pas dire que tout est beau et rose ! Le but, c’est qu’à la fin de chaque émission, le téléspectateur se dise soit « ça me donne envie », soit « c’est possible ».

Cela fait-il écho à votre vie d’expatrié en Angleterre ?

Je vis à Londres depuis de nombreuses années. Ce n’était pas évident au début, ça a été difficile de s’adapter à une nouvelle vie. C’est un changement de culture, de langue, de tradition. De cuisine aussi ! Mais à Londres, je n’ai que des facilités.

Émissions sportives, musicales, de divertissement…. Être le « multicartes » de M6 ne vous gêne pas ?

Je prends du plaisir dans différentes choses. Je n’ai pas tant d’années que cela en télé : quatre en présentation. J’ai commencé à M6 en 2016, et j’ai fait deux ans à Canal + avant.

Quelle sera votre prochaine étape ?

Je vais continuer à développer des choses. Je suis ravi car je présente des émissions qui me sont importantes. Comme « French in the City » : faire découvrir des villes du monde par les yeux des Français qui y vivent, je trouve l’idée très belle. Cette émission, c’est un très grand pas en avant pour moi.

Source : leparisien.fr