Le criminel (The Stranger )

Ecrit par stream sur . Publié dans Films, Films/Séries

le-criminel-the-stranger_watch

Synopsis : L’inspecteur Wilson prend en filature un ancien chef d’un camp d’extermination pour remonter jusqu’à son supérieur, Kindler. Celui-ci est devenu un respectable professeur d’université, qui doit se marier avec la fille d’un juge. Un film méconnu, injustement renié par son auteur, sur un scénario de John Huston

Note : 7.4/10
Réalisé par : Orson Welles
Scénario : Anthony Veiller, Victor Trivas
Genre : Drame, Policier, Thriller
Acteur(s) : Orson Welles, Edward G. Robinson, Loretta Young
Durée : 115 minutes environ
Nationalité : Etats-Unis Titre original : The Stranger
Date de première diffusion : 1946


Liens de téléchargement et Streaming

Streaming Youtube (VOSTFR+VO)

Téléchargement : Uptobox(FR) OU Archive.org(VO) OU Torrent(VO)

 

Critiques spectateurs :

Note 4.5/5 : Un excellent film policier d’Orson Welles, produit au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, qui bénéficie d’une intrigue maîtrisée, originale et osée pour l’époque. Une réalisation qui brille par sa mise en scène exemplaire, par sa superbe photographie, par son suspense et son intensité dramatique, et par son magnifique jeu d’acteurs, Edward G. Robinson en tête. Un film de commande que le réalisateur renia et qui constitue pourtant l’un des meilleurs films noirs des années 1940 !

Note 5/5 : Ce film souffre d’une légende à propos de laquelle certains ne peuvent s’empêcher de gloser, à ce point qu’elle leur sert de filtre pour critiquer le film.. .Mais doit-on juger un film sur sa légende ou sur son résultat ? Or le résultat saute aux yeux, le film est bon ! Certes on a au départ un scénario plutôt linéaire, manichéisme (mais étant donné le sujet…) au suspense faible et ne faisant pas l’économie de quelques touches de naïveté (le contact entre Robinson et Noah) mais qui tient néanmoins parfaitement la route. Mais surtout il faut voir ce que Orson Welles en fait dans deux domaines, d’abord la direction d’acteurs, Welles paraît complètement hanté par son rôle, presque halluciné, à ce point que c’en est troublant, Loretta Young très en beauté est parfaite dans un rôle parfaitement écrit, et Robinson s’en tire avec énormément de professionnalisme. Quant à la mise en scène, elle donne le tournis, ne nous laisse aucun répit, multiplie les angles du vues, les mouvements de caméra, la photographie, les éclairages… pour finir de la plus belle manière avec cette conclusion d’anthologie. Ne vous occupez pas de la légende du film, regardez-le, vous ne le regretterez pas, ce film n’est rien d’autre qu’une magistrale leçon de cinéma !

Note 3/5 : Orson Welles, Edward G. Robinson, Loretta Young, dirigè par Orson Welles en personne, le prodige du thèâtre du cinèma a trente ans pile cette annèe là et veut absolument montrer au producteur que le gènie de « Citizen Kane » peut aussi faire un film normal dans des conditions de production normale! Ecrite par Victor Trivas et Decla Dunning, c’est l’histoire d’un agent fèdèral (Robinson) qui traque un criminel nazi! il va le retrouver dans une petite ville du Connecticut…C’est le producteur Sam Spiegel qui met en chantier ce film en 1945 au moment même où se tient le procès de Nuremberg en Europe. « The Stranger » utilise d’ailleurs le vrai document tournè à la libèration des camps quelques mois plus tôt! En fait avec ce film, Welles veut fermer la bouche de ceux, qui a Hollywood, le critiquent pour avoir dilapidè tout un budget de production en Amèrique du Sud lors de son documentaire « It’s all True » en 1942! Ça fait dèjà trois ans que Welles n’a pas tournè et comme par contrat il n’a pas le droit de toucher au scènario, Welles va innover et gagner un prècieux temps de tournage en disloquant les dècors! Ce qui donne un relief bizarre et envoûtant à sa mise en scène! Au final, Welles livre son flim avec dix jours d’avance sur la date prèvue et « The Stranger » obtient le Lion d’or à Venise en 1947, rècompense mèritèe par le talent de tous les acteurs et d’un acteur-metteur en scène surdouè…

Source : https://www.allocine.fr/

Mots-clefs : , ,