Annonce :

Suite a votre Demande un site complémentaire a été crée pour nos membres qui préfèrent voir et telecharger sous forme des épisodes séparés et plus .
Veuillez nous supporter et visiter le  Lien du nouveau site :
https://streaming-telecharger.org/

LE MORNING NIGHT Avec Michaël Youn

Ecrit par stream sur . Publié dans Divertissements/Téléréalité, Emissions TV

Saisons :

Saison 2020

le_morning_night_avec_michael_youn_replay

Synopsis : Au programme, un « comedy show » plein d’humour, de dérision et d’autodérision surtout, qu’ils préparent depuis des mois. Un format original avec des séquences inédites, des happenings, des sketches, des parodies, des fausses pubs, des chansons… et des invités.Outre Charlotte Gabris et Tom Villa, qui se sont joints à la bande pour dynamiter ces soirées, Michaël accueillera, ce soir, 6 invités parmi ses amis comédiens, chanteurs et humoristes : Audrey Fleurot, Inès Reg, Claudia Tagbo, Philippe Lacheau, François-Xavier Demaison, Arnaud Ducret se sont donné rendez-vous pour ce grand retour.Mais les invités ne sont pas seulement venus pour rire et nous faire rire, ils sont aussi venus pour gagner ! En effet, tout au long de l’émission, ils vont s’affronter à travers des défis tous plus fous les uns que les autres. Et à la fin, l’un d’eux repartira avec un gain unique à la télé française : une totale carte blanche de 10 minutes sur l’antenne de M6, diffusée juste après le prime. La classe internationale !

Périodicité :
Présentation par : Michaël YOUN, Benjamin MORGAINE, Vincent DESAGNAT, Charlotte GABRIS, et Tom VILLA
Gain :
Genre : Divertissement, Comédie/Humour, Sketches/Parodies/Show
Durée : 2h
Nationalité : France Titre original : LE MORNING NIGHT Avec Michaël Youn
Date de première diffusion : 19/03/2020

Saison (2020)

Emission du 19 Mars 2020 :

Streaming : Lien 01 OU Lien 02 Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02 OU Lien 03 (Multi)

 

Buzz/info: « Morning Night » : « M6 sait qu’avec moi la liberté de ton est primordiale », affirme Michaël Youn…

Il revient. Et il est très content. Vingt ans après avoir gagné une réputation de trublion de la télé française grâce à ses happenings foufous dans le Morning Live, Michaël Youn fait son retour sur le petit écran, jeudi, à 21h05 sur M6. Aux commandes du Morning Night, il poussera six invités (Audrey Fleurot, François-Xavier Demaison, Claudia Tagbo, Philippe Lacheau…) à relever des défis barrés entre deux sketches et parodies. 20 Minutes l’a rencontré jeudi dernier alors qu’il était en train de superviser le montage de l’émission. Entretien sans langue de bois avec un saltimbanque, comme il se définit, qui a envie d’autres choses que de hurler dans un mégaphone.
Cela vous fait quoi de revenir à la télé ?

Cela fait beaucoup d’émotions. Cela n’aurait pas pu se faire sur une autre chaîne. Je ne pouvais pas aller faire un jeu sur TF1, une émission de divertissement sur France 2 ou un sketch sur Canal+. Je suis un enfant de M6 et je ne le renie pas, même si, comme tous les enfants, de temps en temps, je critique mes parents. J’étais très ému de retrouver le public. L’idée, c’est les trois crétins de l’équipe du Morning Live qui reviennent le soir avec un concept original mais le même esprit de bêtise.
Vous revenez avec Benjamin Morgaine et Vincent Desagnat. Mais pas avec d’autres figures du « Morning Live » telles que Magloire ou Zuméo…

Magloire sera dans la deuxième partie de soirée [Michaël Youn : Du « Morning Live » à « Divorce Club », diffusé à 23h10], parce qu’on a fait un docu ensemble pour retracer mon parcours. Il ne pouvait pas faire les deux. Il est toujours mon ami. Zuméo maintenant fait de la production télé. Et puis, étant donné qu’on n’avait pas de chroniqueurs, ça s’arrêtait là.

En vingt ans, qu’est-ce qui a changé sur la manière de faire de la télé à M6 ?

Dans la liberté rien, puisqu’on a eu carte blanche. On a eu des discussions sur le format de l’émission, mais c’était un échange artistique entre diffuseur et créateur. On se moque beaucoup de la chaîne dans le Morning Night, ils ne nous ont rien dit. Je sais bien que ça les embête un peu qu’on dise « M6 n’a pas de fric, M6 est radin ». Mais ils savent qu’avec moi, la liberté de ton est l’article numéro 1 dans la charte de ce qu’on a à faire ensemble. Je ne peux pas être bon si on ne me donne pas un espace de liberté total. Maintenant, je suis un mec responsable. Mon but est de faire d’autres émissions. On ne va pas non plus décapiter un poulet à l’antenne sous prétexte qu’on a carte blanche. On est allé super loin dans notre humour qui est parfois trash, parfois transgressif, parfois franchement con. Mais on ne manque de respect à aucune communauté, on ne va pas se mettre à profaner en prime time sur M6, on ne va pas non plus montrer des stouquettes histoire de ne pas se couper de la famille. On a fait ce qu’on avait envie de faire en disant que c’était une émission de prime time.
L’émission est aussi en public…

C’était mieux quand il n’y en avait pas, parce que, maintenant, quand on fait des bides, on s’en rend compte (rires).

Vous avez gardé certains bides au montage ?

Quelques-uns, mais les vannes qui ne font pas mouche, je ne sais pas s’il y a vraiment intérêt à les garder. Pour donner un exemple, on avait une séquence avec une chanson à trous, qui ne fonctionnait pas. On partait de Ramenez la coupe à la maison de Vegedream et on se demandait ce qu’il se serait passé s’il avait eu du psoriasis. (Il chante 🙂 « Ramenez des croûtes à la maison, allez les Bleus, allez ». Je me suis fait cinq minutes de tunnel où, aussi bien mes invités que le public, personne ne riait. Sauf à la fin, parce que je ramais tellement que c’était devenu drôle. Mais les trucs un peu pointus ou absurdes, auxquels je crois, je les ai laissés. Quand je vais péter des assiettes parce que j’en ai marre que M6 ne soit pas au rendez-vous, par exemple. Je ne suis pas sûr que ça plaise à tout le monde mais moi, ça me fait marrer. Alors je vais au bout de la démarche.

Interview Complet sur Source : 20minutes.fr