The Voice All Stars 2021

Ecrit par stream sur . Publié dans Emissions TV, Reportages, Investigations

Saisons :

Saison All Stars (2021)

the_voice_belgique_replay

Synopsis :Cette saison 2021 de THE VOICE, unique en son genre, est placée sous le signe de l’authenticité, de l’engagement, du partage et de la transmission. Avec une toute nouvelle équipe de coachs, des talents engagés et heureux de remonter sur scène, des règles inédites, des invités prestigieux et une toute nouvelle étape : c’est une saison incroyable qui vous attend !

Périodicité : Hebdomadaire
Présentation par :  Nikos Aliagas , Karine Ferri
Gain :
Genre : Télé-crochet
Durée : 2 h 30
Nationalité : France Titre original : The Voice France
Date de première diffusion : 11 Septembre 2021

Saison All Stars (2021)

Episode 2 Prime 2 Auditions à l’aveugle 2 du 18 Septembre 2021 :

Streaming  : Lien    Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Suite : Streaming : Lien  Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Late Show : Streaming : Lien  Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Episode 1 Prime 1 Auditions à l’aveugle 1 du 11 Septembre 2021 :

Streaming  : Lien    Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Suite : Streaming : Lien  Téléchargement : Lien 01 OU Lien 02

Giada (The Voice) revient sur les critiques exprimées par Vianney : « Je n’ai rien compris à ce qu’il m’a dit… »

Lors du premier prime d’auditions à l’aveugle de The Voice sur TF1, Giada a fait se retourner les 4 coachs. Mais si Amel Bent, Florent Pagny et Marc Lavoine ont couvert de louanges la chanteuse italienne, Vianney a été plus partagé. Le nouveau coach l’a même invitée à « déchanter ». Pour Télé-Loisirs, Giada revient sur ce moment inoubliable.

« Si vous pouviez parler doucement pour que je comprenne toutes vos questions, ce serait gentil » nous demande Giada d’emblée. À 34 ans, cette chanteuse amateur « venue d’un petit village du sud de l’Italie qui s’appelle Castro » a fait sensation lors du premier numéro de la dixième saison de The Voice diffusé ce samedi 6 février sur TF1. En reprenant le tube « il mio rifugio » de Richard Cocciante, elle a réussi à faire se retourner les quatre coachs du télé-crochet produit par ITV Studios France. Si Marc Lavoine l’a couverte de louanges, Amel Bent et Florent Pagny se sont carrément levés de leur siège pour l’applaudir après sa prestation. « C’est pour ça que je suis revenu » a même lancé le coach historique de The Voice. Seul petit hic : Vianney, le nouveau coach de l’aventure, s’est montré beaucoup plus partagé. « Je trouve que tu as tout. Personnellement, je trouve que le choix de la chanson, c’est à la fois le meilleur car tu as pu nous montrer l’étendue de ta voix et à la fois pas du tout un bon choix car tu chantes trop bien (…) Je trouverais chouette de te faire déchanter car quand c’est trop chirurgical comme ce que tu proposes, quand c’est trop beau, trop propre, ça peut rapidement être kitsch et sans saveur alors qu’il y a tout pour être très goûtu » lui a lancé l’interprète de Beau-Papa. Pour Télé-Loisirs, Giada revient sur cette expérience, son arrivée en France, son choix de poursuivre l’aventure avec Florent Pagny, et les reproches de Vianney. Interview.

Télé-Loisirs.fr : Giada, qui êtes-vous ?

Giada : Je suis Italienne, j’ai 34 ans. Je viens en France pour vous montrer comment je chante et qui je suis. Vous allez voir assez vite que je suis un peu folle (rires). Dans la vie, je suis barman et coach sportif. La musique c’est une passion. J’ai fait quelques petits concerts mais rien de professionnel.

Pourquoi participer à The Voice en France ?

Je m’étais présentée à The Voice en Italie mais je n’avais même pas atteint les auditions à l’aveugle. C’est mon cousin qui m’a inscrite sur internet pour The Voice France. Il a voulu me faire une surprise. Une petite part de ma famille vit en France. J’avais peur que mon niveau de français soit trop faible mais la production a été adorable avec moi. C’est vraiment une grande famille.

Pourtant vous parlez plutôt bien français…

J’ai appris un peu à l’école. Ma belle-sœur est française. Mon frère vit en France. Grâce à The Voice, j’ai visité Paris pour la première fois. J’ai été à la Tour Eiffel, à Notre-Dame, à DisneyLand Paris, tout est tellement beau. Moi qui suis une grande romantique, j’ai adoré.

Vous connaissiez les coachs français avant de faire l’audition ?

Oui oui, je connaissais déjà les coachs français car j’avais passé quelque temps chez mon frère. Puis j’avais déjà regardé l’émission chez lui ou vu des extraits sur les réseaux sociaux.
Vous avez repris « Il mio rifugio » de Richard Cocciante lors des auditions à l’aveugle. Pourquoi ce choix ?
Je voulais chanter en italien mais un titre d’un chanteur très connu en France. Dans la vie, mon style musical est plus rock-pop. À l’avenir, si j’en ai l’occasion, j’aimerais chanter quelque chose de plus rock dans l’émission.

Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez vu le premier coach se retourner ?

Mes jambes se sont mises à trembler. J’ai eu beaucoup de difficultés à rester concentrée.

Vianney a eu des commentaires pas forcément très élogieux sur votre performance. Comment les avez-vous vécus ?

Honnêtement ? Je n’ai rien compris à ce qu’il m’a dit (rires). Après, entendre l’avis d’autres artistes m’a fait du bien. Je peux comprendre que Vianney trouve cette chanson, cette audition kitsch. Ce n’est pas son univers. Il chante des choses différentes et il est jeune. Après ils ont tellement eu des retours gentils à mon égard, que tout ce qui a pu être dit ce soir-là m’a fait plaisir.

Pourquoi avoir choisi de continuer l’aventure The Voice dans l’équipe de Florent Pagny ?

Mon frère m’avait parlé de lui. Je savais qu’il aimait les grandes et belles voix. Je me suis dit qu’il allait m’aider à grandir et m’aider à apprendre un peu l’histoire de la musique en France.

Vous rêvez de faire de la musique votre métier ?

Bien sûr. Je rêverais de faire un album. J’ai déjà écrit une chanson mais sinon, pour l’instant, je ne fais que des reprises.

Source : programme-tv.net